Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Appel de propositions dans le cadre de l’initiative Frontières de la découverte : biodiversité et adaptation des biosystèmes

Foire aux questions

  1. Le candidat doit-il être un chercheur financé par le CRSNG?
  2. Faut-il inclure des aspects des sciences sociales ou humaines pour présenter une demande?
  3. Cet appel de propositions exige-t-il la participation de collaborateurs étrangers?
  4. Les collaborateurs étrangers peuvent-ils recevoir un appui financier?
  5. Faut-il indiquer dans les demandes les contributions en espèces ou en nature fournies par les collaborateurs?
  6. Une personne peut-elle participer à plus d’une demande?
  7. La proposition doit-elle être axée tant sur la biodiversité que sur l’adaptation des biosystèmes?
  8. Les travaux sur le terrain peuvent-ils être menés à l’extérieur du Canada et les dépenses relatives à ces travaux sont-elles admissibles?
  9. Quel est le taux de réussite pour les appels de propositions antérieurs dans le cadre de l’initiative Frontières de la découverte?

1. Le candidat doit-il être un chercheur financé par le CRSNG?

Il n’est pas obligatoire que le candidat soit un chercheur financé par le CRSNG. Tous les candidats et les cocandidats doivent satisfaire aux Critères d’admissibilité pour les membres du corps professoral du CRSNG et doivent être affiliés à un établissement qui est admissible à recevoir des fonds du CRSNG. Il n’y a pas de limite quant au nombre de cocandidats. Les chercheurs de l’étranger ou les stagiaires postdoctoraux ne sont pas admissibles à détenir des fonds du CRSNG et ne peuvent donc contribuer qu’à titre de collaborateurs ou de participants seulement.

2. Faut-il inclure des aspects des sciences sociales ou humaines pour présenter une demande?

Les candidats ne sont pas tenus d’inclure des aspects des sciences sociales ou humaines pour présenter une demande. Les candidats peuvent toutefois le faire, si cela est approprié pour la recherche proposée, à condition que la recherche proposée soit axée principalement sur les sciences naturelles et le génie. Les couts de la recherche associés à ces collaborations peuvent représenter jusqu’à 30 % des couts du projet et doivent être indiqués dans le budget du projet. Les dépenses liées au projet sont assujetties aux lignes directrices du CRSNG sur l’utilisation des subventions.

3. Cet appel de propositions exige-t-il la participation de collaborateurs étrangers?

Oui. L’objectif de l’appel de propositions de 2017 de l’initiative Frontières de la découverte est d’appuyer la création d’une initiative majeure qui favorisera l’établissement de solides relations internationales. Les candidats doivent démontrer qu’ils établiront des liens à l’échelle internationale, notamment grâce à la participation de scientifiques étrangers à l’initiative, à des projets de collaboration internationale ou à des initiatives internationales pertinentes. L’ampleur de la participation des collaborateurs étrangers fera partie des critères de sélection.

4. Les collaborateurs étrangers peuvent-ils recevoir un appui financier?

Les collaborateurs étrangers ne peuvent pas recevoir un appui financier direct. Les fonds attribués par l’entremise de l’initiative Frontières de la découverte sont assujettis aux dispositions du Guide d’administration financière des trois organismes. Les collaborateurs étrangers ne sont pas admissibles à détenir des fonds du CRSNG. Toutefois, les fonds peuvent servir à rembourser les frais de déplacement et de séjour des collaborateurs liés à la planification de la recherche et à l’échange d’information avec le titulaire de la subvention ou à la diffusion des résultats de la recherche. Pour obtenir plus de renseignements au sujet de l’admissibilité des dépenses, veuillez consulter la page Utilisation des subventions.

5. Faut-il indiquer dans les demandes les contributions en espèces ou en nature fournies par les collaborateurs?

L’investissement conjoint n’est pas une exigence de cette initiative.

6. Une personne peut-elle participer à plus d’une demande?

Oui, compte tenu du nombre limité de candidats qui seront invités à présenter une demande après la présentation de la lettre d’intention et de l’objectif de susciter la participation des meilleurs chercheurs pour réaliser ces travaux, une personne est autorisée à participer à plus d’une demande.

7. La proposition doit-elle être axée tant sur la biodiversité que sur l’adaptation des biosystèmes?

Votre programme proposé peut être axé sur la biodiversité ou sur l’adaptation des biosystèmes ou les deux. Quel que soit le programme de recherche que vous proposez, rappelez-vous qu’à l’étape de la lettre d’intention le processus de sélection vise à retenir les propositions qui cadrent le mieux avec les objectifs du programme et les critères de sélection des lettres d’intention en mettant l’accent sur le mérite de la proposition. Vous devrez démontrer au comité de sélection pourquoi votre programme devrait être appuyé en fonction de ces critères.

8. Les travaux sur le terrain peuvent-ils être menés à l’extérieur du Canada et les dépenses relatives à ces travaux sont-elles admissibles?

Oui, vous pourriez présenter un programme de recherche qui serait mené à l’extérieur du Canada. Toutefois, vous devez lier les questions de recherche à des défis et des enjeux canadiens d’envergure internationale dans les domaines de la biodiversité et de l’adaptation des biosystèmes. Comme pour tous les projets de l’initiative Frontières de la découverte, la recherche proposée doit générer des retombées considérables au profit du Canada. Les dépenses relatives aux travaux sur le terrain sont admissibles dans le cadre de l’initiative Frontières de la découverte. La section Utilisation des subventions du Guide d’administration financière des trois organismes renferme des renseignements au sujet des dépenses admissibles liées aux couts directs de la recherche : «  Les frais de déplacement et de séjour (repas et hébergement) comprennent les menues dépenses raisonnables engagées à l’occasion de travaux sur le terrain, de conférences liées à la recherche, de voyages effectués aux fins de collaboration et de travaux de recherches historiques. Ils peuvent être remboursés au titulaire de la subvention, au personnel de recherche, aux étudiants qui travaillent avec le titulaire de la subvention ainsi qu’aux chercheurs invités. »

9. Quel est le taux de réussite pour les appels de propositions précédents dans le cadre de l’initiative Frontières de la découverte?

Il s’agit du quatrième appel de propositions dans le cadre de l’initiative Frontières de la découverte. Dans le cadre des appels de propositions précédents, nous avons reçu environ 30 lettres d’intention et 6 ou 7 candidats ont été invités à présenter une demande. Tout comme l’appel d’offres précédent, le présent appel d’offres vise à appuyer une initiative sur la biodiversité et l’adaptation des biosystèmes pour un montant d’au plus un million de dollars par année pendant quatre ans.

Les gens. La découverte. L'innovation.