Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Bourses commémoratives E.W.R. Steacie du CRSNG de 2013

Christophe Caloz

Génie électique

École polytechnique de Montréal

Christophe Caloz
Christophe Caloz

Les consommateurs veulent des communications sans fil rapides, fiables et omniprésentes. Les ingénieurs radio et les ingénieurs des communications doivent donc relever des défis toujours plus grands pour répondre à cette demande. En bref, le spectre sans fil est surchargé, ce qui accroît le coût de la largeur de bande et ralentit le transfert des données. Les consommateurs veulent des solutions radio plus efficaces que la méthode actuelle de traitement du signal numérique.

Christophe Caloz, un chef de file de la recherche dans le domaine du génie électromagnétique, élabore une nouvelle génération de substances semiconductrices artificielles qui permettront d’accomplir des fonctions infaisables avec les matières d’origine naturelle.

M. Caloz, lauréat d’une Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 2013 du CRSNG, est un chef de file de l’élaboration de cette technologie de la prochaine génération : les métamatériaux multiéchelle. Ces structures offrent, entre autres choses, de multiples bandes de fréquence, de larges bandes et une capacité de traitement de gros volumes de données radio.

Les travaux novateurs de M. Caloz ont mené à la création d’une entreprise dérivée, ScisWave Inc., qui est en train de créer des applications commerciales pour l’une des découvertes du chercheur : la première antenne à onde de fuite du monde qui peut balayer efficacement la totalité de l’espace. Cette antenne pourrait avoir une vaste gamme d’applications à l’extérieur du laboratoire. Elle offre des avantages importants par rapport aux antennes classiques et pourrait être utilisée dans les domaines des communications sans fil, des radars, des capteurs et des instruments de précision.

Les futurs travaux de M. Caloz porteront sur les problèmes associés à l’adoption généralisée de la méthode de traitement du signal analogique dans le domaine de la radio sans fil. Le traitement se déroulera en temps réel et sera plus rapide, parce qu’il ne sera plus nécessaire de créer un registre tampon. En raison de l’absence de circuits logiques, il nécessitera moins d’énergie. Et l’architecture de système sera plus simple, ce qui réduira les coûts.

Les gens. La découverte. L'innovation.