Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Bourses commémoratives E.W.R. Steacie du CRSNG de 2012

Alisdair Boraston

Biochimie et microbiologie

University of Victoria

Alisdair Boraston
Alisdair Boraston

Comprendre comment les protéines reconnaissent et décomposent les hydrates de carbone peut sembler n’avoir aucun lien avec le remplissage du réservoir d’essence d’une voiture ou la recherche d’un traitement efficace contre la pneumonie. Mais déchiffrer ces interactions est essentiel à la réussite des chercheurs qui essaient de convertir en biocarburants la biomasse riche en hydrates de carbone ou qui cherchent des solutions à l’antibiorésistance.

Le biochimiste Alisdair Boraston a produit de nombreuses connaissances sur les interactions entre les hydrates de carbone, les protéines et les enzymes, des réalisations qui lui ont valu une Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 2012 du CRSNG.

Les hydrates de carbone jouent des rôles essentiels dans les systèmes biologiques, notamment le transport de l’énergie, la transmission de l’information et la constitution de la structure. Les protéines et les enzymes se lient aux hydrates de carbone et, dans de nombreux cas, les dégradent ou les modifient. Les bactéries utilisent souvent ce mécanisme pour décomposer la paroi cellulaire d’une plante afin de libérer de l’énergie. En outre, certaines bactéries entrent en interaction avec les hydrates de carbone et les dégradent pour modifier leur environnement lorsqu’elles infectent des personnes.

En découvrant exactement comment ces processus se déroulent, M. Boraston peut proposer des solutions novatrices pour favoriser (comme dans la production de biocarburants) ou défavoriser (comme dans le cas des infections) la décomposition des hydrates de carbone.

À l’aide de sa Bourse Steacie, M. Boraston étudiera les deux aspects de cette question. Il se penchera sur les façons d’utiliser de nouvelles matières premières pour la bioconversion en éthanol, et il cherchera des solutions de remplacement aux antibiotiques qui empêcheront les organismes nuisibles d’atteindre et de décomposer les hydrates de carbone.

Ces deux défis, quoique complètement différents, visent à mieux comprendre comment créer des solutions scientifiques novatrices qui seront avantageuses pour l’humanité en manipulant le lien qui existe entre les hydrates de carbone et les protéines.

M. Boraston est l’un des grands experts mondiaux des structures et des fonctions des protéines qui se fixent aux hydrates de carbone. Il est chercheur–boursier de la Michael Smith Foundation for Health Research et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en interactions moléculaires.

Les gens. La découverte. L'innovation.