Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Prix d'études supérieures André-Hamer du CRSNG de 2013

Dylan Breitkreutz

Département d’oncologie

University of Alberta

Dylan Breitkreutz
Dylan Breitkreutz

Surveiller attentivement les traitements du cancer

Des chercheurs de la University of Alberta s’emploient à améliorer la précision de l’imagerie médicale, efforts qui aboutiront à une meilleure évaluation préliminaire des traitements utilisés dans la lutte contre le cancer.

Le cancer du sein cause souvent des métastases dans la colonne vertébrale, ce qui réduit considérablement la qualité de vie des patients en raison des douleurs dorsales chroniques, des faiblesses et même de la paralysie. Les médecins ont habituellement recours à la radiothérapie palliative pour soulager les symptômes et réduire la souffrance, mais ils ne savent pas toujours exactement quelle en est l’efficacité.

L’amélioration de l’imagerie médicale aiderait les médecins à surveiller l’efficacité des traitements. Des résultats de travaux de recherche indiquent que la concentration de lipides dans la moelle osseuse de la colonne vertébrale diminue lorsqu’une tumeur croît et augmente lorsque le patient réagit bien au traitement. Si les médecins disposaient de mesures plus précises de cette concentration, ils sauraient mieux comment la tumeur réagit au traitement. C’est pourquoi les chercheurs du Département d’oncologie de la University of Alberta (branche de la physique médicale située au Cross Cancer Institute) étudient comment mieux mesurer la concentration de lipides dans la moelle osseuse de la colonne vertébrale.

Le lauréat du Prix d’études supérieures André-Hamer au niveau de la maîtrise du CRSNG de 2013, Dylan Breitkreutz, concentre ses travaux sur la spectroscopie par résonnance magnétique (SRM), technique similaire à l’imagerie par résonnance magnétique.

M. Breitkreutz utilise son expérience des mathématiques computationnelles, de la biophysique et du génie biomédical pour étudier comment la modification des impulsions de radiofréquence dans la SRM peut réduire la perte de signal dans les lipides numérisés. Cela permettrait d’obtenir des mesures plus précises des concentrations de lipides et, au fil du temps, d’améliorer les traitements destinés aux patients.

Les gens. La découverte. L'innovation.