Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire du CRSNG de 2014

Kaylee Byers

Département d’études interdisciplinaires

The University of British Columbia

Kaylee Byers
Kaylee Byers

La première étude canadienne sur le rat urbain cible une infestation à Vancouver

Les rats sont depuis longtemps responsables de la transmission de certaines maladies aux humains en raison de leur capacité à survivre dans les villes. La récente éclosion de peste bubonique à Madagascar nous rappelle brutalement que la peste noire du Moyen Âge peut ressurgir et menacer la santé publique, particulièrement dans un contexte de mondialisation et de forte urbanisation.

Au Canada, comme dans de nombreux autres pays, il n’y a pas de pénurie de rats urbains. Il est pourtant surprenant de constater que pratiquement aucune étude canadienne n’a été réalisée sur les puces, les poux et les autres ectoparasites transportés par ces rats et les risques de maladie qu’ils représentent pour leurs voisins humains.

Heureusement, Kaylee Byers se passionne pour les parasites. Cette biologiste de l’évolution de la University of British Columbia est l’une des plus jeunes membres de l’équipe du projet des rats de Vancouver, qui réalise à cette université la première étude canadienne importante sur les risques que représentent les populations de rats pour la santé.

Les infestations de rats sont particulièrement problématiques dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver, où la douceur du climat, la forte densité de la population humaine et la pauvreté créent des conditions d’habitat idéales pour les rats. En outre, ce quartier est situé près de l’un des plus gros ports d’expédition internationaux du pays – un point d’entrée pour les rats provenant de l’étranger et les parasites qu’ils transportent.

Dans le cadre de sa thèse de doctorat, Mme Byers étudie les parasites que les rats transportent et fait le séquençage de l’ADN des rats pour déterminer leur arbre généalogique, ce qui l’aidera à comprendre comment les déplacements et les structures sociales des rats influent sur la propagation des maladies. Cette titulaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Vanier et d’une bourse de recherche Killam collabore également avec des professionnels de la lutte antiparasitaire et la Ville de Vancouver pour documenter les stratégies de lutte antiparasitaire qui réduiront les infestations de rats et la propagation des maladies.

Photos


Reconnaissance du droit d'auteur

Pour publier les photos qui sont affichées dans la page Salle des médias sous la rubrique Lauréats des principaux prix du CRSNG :

  • Pour les photos, nous vous demandons de reconnaître qu'elles ont été fournies par le CRSNG ou le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada;
  • Pour les vidéos, veuillez communiquer avec l’équipe des relations avec les médias pour savoir comment reconnaître qu’elles ont été fournies par le CRSNG.
Les gens. La découverte. L'innovation.