Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Les yeux du ciel : Des véhicules aériens sans pilote dans un avenir tout près de chez vous - Alejandro Ramirez-Serrano

Résumé

Titre de la vidéo

Les yeux du ciel : Des véhicules aériens sans pilote dans un avenir tout près de chez vous - Alejandro Ramirez-Serrano

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

2:59

Date de diffusion

le 3 mai 2012

Description

Chaque minute compte pendant une mission de recherche et de sauvetage. Alejandro Ramirez-Serrano met au point des véhicules sans pilote, un domaine qu'on appelle aussi « robotique mobile », afin d'aider les équipes d'intervention d'urgence à pénétrer dans les zones sinistrées, à contourner les débris et à trouver les survivants rapidement et de manière sécuritaire.


Transcription
Alejandro Ramirez-Serrano :

Notre domaine de recherche est celui des véhicules autonomes. Certains l'appellent aussi robotique mobile. Nous touchons au contrôle, à la navigation, à la détection, à la planification du parcours, soit toutes les choses qui permettent de faire bouger un véhicule et que les êtres humains effectuent normalement dans la vie quotidienne. C'est ce que nous faisons. Nous voulons faire raisonner le véhicule, qu'il prenne des décisions et réalise sa mission.

Supposons, par exemple, qu'un séisme provoque l'effondrement d'un édifice. Il nous faut habituellement environ huit heures pour que le personnel de sauvetage et les chiens de secours puissent s'y rendre et chercher les victimes. Donc, un robot, s'il est entièrement autonome et peut prendre des décisions dans un environnement où les gens n'irons pas sans savoir ce qui les attends, peut commencer à chercher des victimes pendant que les agents et les inspecteurs s'assurent que l'édifice est sécuritaire pour le personnel de sauvetage. Le robot nous permettrait de savoir où sont les victimes, quel est leur problème et ce que nous pouvons faire pour les aider.

Je ne dirais pas que le véhicule est tout équipé, mais il y a des outils de détection, divers capteurs, des capteurs électroniques, des caméras, des capteurs infrarouges des détecteurs de gaz et des gyroscopes. Il y a toute une gamme de capteurs qui ont habituellement de nombreuses autres applications, mais nous nous en servons ici pour diriger l'aéronef et aussi pour permettre à l'aéronef ou au véhicule de se diriger lui-même et de prendre plus de décisions.

C'est un véhicule unique, car, en théorie, il peut faire des choses qu'aucun autre véhicule ne peut faire. Il est notamment capable de tanguer en vol stationnaire. Donc, nous pouvons faire tanguer le véhicule à des angles différents et le maintenir ainsi aussi longtemps que nous voulons. Par exemple, un hélicoptère peut être en vol stationnaire, mais il ne peut pas vraiment tanguer. En lui permettant de tanguer, ce véhicule peut effectuer des manoeuvres qu'aucun autre aéronef ne peut faire. Nous pouvons en fait le faire atterrir et décoller sur une pente prononcée, par exemple, d'au plus 40 degrés, là où un hélicoptère traditionnel ne pourrait pas atterrir.

Le CRSNG nous a beaucoup aidés. Il nous a surtout permis de recruter des étudiants, de les former et d'établir une équipe multidisciplinaire, ce qui n'aurait pas été possible sinon.

Cette recherche, bien qu'elle soit un défi, du moins pour moi, est aussi amusante. On voit que notre travail aide réellement les gens.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.