Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Lewis E. Kay nommé lauréat d’un Prix international Canada Gairdner

Provenance de la photo : Fondation Gairdner

This link will take you to another Web site Lewis E. Kay (en anglais seulement), professeur de la University of Toronto, a été nommé lauréat d’un Prix international Canada Gairdner de 2017. Les Prix Canada Gairdner – prix en science médicale les plus prestigieux décernés au Canada – sont souvent précurseurs de l’obtention d’un prix Nobel.  

M. Kay a reçu ce prix pour avoir contribué au développement de la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN) moderne, méthode qui permet d’étudier la structure et la dynamique de grosses molécules telles que les protéines. Les découvertes du chercheur ont des applications en ce qui concerne les machines moléculaires et les conformations protéiques rares. 

Les méthodes mises au point par M. Kay permettent aux chercheurs de voir comment les formes des molécules changent au fil du temps – processus qui permet aux molécules de bien fonctionner. Il en découle une nouvelle compréhension de la nature flexible de la structure protéique et de l’importance de la flexibilité pour ce qui est du fonctionnement et du dysfonctionnement. Les découvertes issues du laboratoire de M. Kay pourraient préparer le terrain pour le ciblage de médicaments. 

M. Kay détient le titre de University Professor – le rang professoral le plus élevé conféré par la University of Toronto – et travaille aux départements de chimie, de biochimie et de génétique moléculaire de l’université. En outre, il est chercheur principal à l’Hospital for Sick Children de Toronto. L’approche « accès libre » en matière de recherche qu’il préconise a permis à des centaines de scientifiques des secteurs universitaire et industriel d’utiliser les méthodes d’analyse à RMN mises au point par son équipe. 

« Je suis honoré par cette reconnaissance et je suis fier de réaliser des travaux qui font progresser les connaissances sur l’incidence du changement de forme des protéines sur notre état de santé et qui préparent le terrain pour la réalisation d’études approfondies », affirme M. Kay.

En 2017, il est l'un des deux Canadiens parmi les sept chercheurs lauréats d’un prix Gairdner et l’un des cinq chercheurs lauréats d’un Prix international Canada Gairdner qui est décerné aux scientifiques en science biomédicale pour leurs contributions originales à la médecine qui améliorent la compréhension de la biologie humaine et des maladies. 

Plus tôt cette année, M. Kay, titulaire d’une subvention à la découverte du CRSNG depuis plus de 25 ans, a été nommé officier de l'Ordre du Canada. Au cours de sa carrière, il a reçu plusieurs prix et distinctions, notamment le Prix Merck Frosst, le Prix E.W.R. Steacie du Conseil national de recherches Canada, la Médaille Flavelle de la Société royale du Canada, la Founders Medal de l’International Society of Magnetic Resonance in Biological Systems et le Gunther Laukien Prize. M. Kay est également membre de la Société royale du Canada et de la Royal Society (London). En 2005, son nom figurait dans la base de données des chercheurs les plus souvent cités de l’Institute of Scientific Information.

Cet article a été adapté avec la permission de la This link will take you to another Web site University of Toronto (en anglais seulement).