Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Des enchères en ligne pour la vente d’électricité : un futur pas si lointain

Une collaboration peaufine le réseau d’électricité de demain

Samira Sadaoui du Département d’informatique avec son étudiante diplômée, Shubhashis Shil, devant leur logiciel de vente aux enchères en ligne
Mention de source : University of Regina

En Saskatchewan, les températures hivernales peuvent être glaciales, s’abaissant jusqu’à -35C et plus, alors que les températures estivales peuvent monter jusqu’à 30C et plus pendant les jours torrides.

Pour affronter ces extrêmes, les habitants de la Saskatchewan ajustent leurs thermostats et augmentent leur consommation d’énergie, faisant fonctionner leurs chaudières et leurs climatiseurs plus longtemps pour être à l’aise et en sécurité.

À cette consommation accrue s’ajoute l’objectif provincial de produire 50 % de l’électricité à l’aide d’énergies renouvelables d’ici 2030. Il est donc de plus en plus difficile de trouver suffisamment d’énergies renouvelables, particulièrement pendant les périodes de pointe.

La collaboration établie entre la compagnie d’électricité provinciale SaskPower et des chercheurs de la University of Regina a mené à un projet d’analyse où est née l’idée d’élaborer un outil de vente aux enchères qui représentera une solution novatrice dans un futur pas si lointain.

« Mon étudiante diplômée, Shubhashis Shil, et moi avons conçu un logiciel de vente aux enchères en ligne qui permet d’acheter et de vendre de l’électricité et qui est complètement différent de tout ce que l’on trouve aujourd’hui sur le marché de l’électricité », déclare Samira Sadaoui, professeur d’informatique à la University of Regina.

« Nous avons été enchantés de participer à ce projet, ajoute John McKenzie, directeur du développement stratégique de l’entreprise à SaskPower. Nous souhaitions explorer une nouvelle technologie qui peut nous aider à continuer d’intégrer de plus en plus d’énergies renouvelables au réseau d’électricité de la Saskatchewan. »

Bien que l’idée des enchères en ligne pour la vente d’électricité ne soit pas nouvelle, l’intégration de différentes sources d’énergie l’est – et c’est ce qui fait l’originalité de ce logiciel selon M. Sadaoui.

Les trois sources d’énergie qui seront mises aux enchères sont celles dont la charge est contrôlable, par exemple les batteries, les sources d’énergie variable – comme l’énergie éolienne et l’énergie solaire – et d’autres énergies renouvelables, comme l’hydroélectricité et l’énergie géothermique.

« Comme chaque fournisseur d’électricité a ses propres contraintes, par exemple l’intermittence de l’énergie variable et la difficulté de la prévoir, ces travaux pourraient nous permettre d’acheter de l’électricité de différentes sources quand nous avons besoin d’énergies renouvelables », explique M. McKenzie.

M. Sadaoui souligne que plusieurs fournisseurs pourront participer aux enchères pour acheter différents types d’énergie. Ce système est donc beaucoup plus complexe qu’un système tel qu’eBay, où il n’y a qu’un seul gagnant. De plus, les consommateurs pourront aussi entrer dans le jeu en vendant l’énergie qu’ils produisent à l’aide de panneaux solaires ou qui est emmagasinée dans les batteries de leur voiture électrique.

Lorsque le logiciel de vente aux enchères sera prêt, une application pourrait être conçue pour les téléphones intelligents. « Les consommateurs pourront participer très facilement à la vente aux enchères », affirme M. Sadaoui.

Le logiciel sera également intéressant pour l’industrie. « Le logiciel de vente aux enchères pourrait avoir d’autres retombées intéressantes, notamment l’élaboration de nouvelles technologies d’énergies renouvelables », poursuit M. Sadaoui.

M. McKenzie conclut que même si le logiciel de vente aux enchères n’est qu’à l’étape du concept, il fait partie des options qui seront offertes à SaskPower et à d’autres fournisseurs dans le réseau d’électricité de demain.

Ces travaux de recherche sont financés par une subvention d’engagement partenarial accordée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Cet article a été adapté avec la permission de la This link will take you to another Web site University of Regina.

Les gens. La découverte. L'innovation.