Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Le CRSNG présente 2 minutes avec
Sébastien Loranger
Département de génie physique
École Polytechnique de Montréal


Résumé

Titre de la vidéo

2 minutes avec Sébastien Loranger

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

2:33

Date de diffusion

le 2 janvier 2013

Description

Normalement, lorsqu'on éclaire un objet, il se réchauffe, car l'énergie lumineuse est absorbée et convertie en chaleur. Toutefois, grâce à de nouveaux travaux de recherche intéressants, la lumière pourrait devenir un moyen pratique de refroidir certains dispositifs, comme les dispositifs électroniques, dont le refroidissement nécessite actuellement un refroidisseur thermoélectrique encombrant et un ventilateur. Sébastien Loranger espère mettre au point une technologie de refroidissement rentable qui utilise la lumière laser, ce qui pourrait révolutionner une multitude d'appareils, des lasers de forte puissance jusqu'aux dispositifs microélectroniques.


Transcription
Sébastien Loranger

Depuis que j'étais petit j'ai toujours été très intéressé par tout ce qui est ingénierie, tout ce qui est technique et technologie. Donc ça fait depuis longtemps que je me suis dit que je vais aller vers l'ingénierie.

Moi, sur quoi je travaille, c'est le refroidissement laser. Donc à quoi ça consiste? Ça consiste de refroidir la matière, donc n'importe quel solide avec de la lumière. Donc la simple lumière comme vous pouvez voir dans la vie de tous les jours. Actuellement, ça se fait dans certains verres et matériaux un peu exotiques qu'on retrouve pas dans le milieu commercial actuellement.

Moi, ce que j'essaie de faire dans mes travaux, c'est de réussir ça dans le verre commun qu'on pourrait – qui se fait à grande échelle.

Donc ce qu'on a présentement qu'on utilise en micro électronique pour refroidir c'est une plaque comme celle-ci, donc un refroidisseur thermoélectrique qui peut être plus petit que ça si nécessaire. Par contre, le désavantage de cette technologie-là, c'est que dès que ça refroidit d'un côté très froid, l'autre côté devient très chaud et on a alors besoin de quelque chose pour évacuer la chaleur, soit – ça peut être une fan comme celle-ci avec un échangeur de chaleur qui est quand même une grosse pièce ou encore tout simplement un échangeur de chaleur tout seul.

Dans les deux cas, ça demande un système qui est quand même très gros et qui est impossible à miniaturiser parce que plus qu'on a de chaleur à faire évacuer, plus que le système qu'on doit rajouter est gros.

Une des possibilités du refroidissement laser ça serait de remplacer tout ce système-là par tout simplement une plaquette de verre qui pourrait alors être miniaturisée comme on le désire, qui pourrait être très, très petite et auquel on viendrait tout simplement rajouter une source laser qui, par exemple, pourrait être tout simplement une fibre optique auquelle on viendrait brancher à une plaque de verre. Et ça, bien, ça va mener éventuellement à un produit, un nouveau système de refroidissement qui va pouvoir se rajouter aux quelques technologies qui existent présentement sur le marché et ce qui va déboucher différentes avenues d'application.

Le financement du CRSNG me permet de travailler à temps plein sur mes travaux de recherche donc sans me – sans avoir à faire d'autres – d'autres jobs à côté. Donc ça me permet de vraiment me concentrer sur mes travaux de recherche à l'année longue donc pour mieux faire avancer mon projet de maîtrise.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.