Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau du CRSNG des technologies de stockage de l’énergie

Défi

L’énergie est sans aucun doute un défi des plus importants et des plus intéressants auquel le Canada et le monde font face à court, moyen et long terme. Le stockage de l’énergie (SE) joue un rôle clé pour notre avenir et est vu comme une composante essentielle des futurs systèmes électriques et comme un élément clé du développement des systèmes énergétiques durables. Le marché mondial du SE devrait croître de façon exponentielle au cours des dix prochaines années, notamment comme solution pour composer avec les coûts de plus en plus élevés du renouvellement des biens de transmission et de distribution de l’énergie qui, au Canada, pourrait nécessiter l’investissement de 350 milliards de dollars d’ici 2030.

Le réseau du CRSNG des technologies de stockage de l’énergie vise à développer la prochaine génération de technologies et produits de SE et pourrait devenir le point d’ancrage de ce domaine au Canada, permettant ainsi au pays de se tailler une place importante sur le marché mondial. Depuis les 20 dernières années, les chercheurs canadiens sont des chefs de file mondiaux des systèmes électriques. Ce leadership mondial peut contribuer à l’avantage concurrentiel du Canada en permettant de mieux comprendre les effets du développement des technologies de SE dans l’exploitation et la planification du réseau électrique.

Le réseau fait figure de pionnier en réunissant des partenaires de premier plan des secteurs postsecondaire, industriel, public et des services publics afin de développer, de mettre à l’essai, de démontrer et, ultimement, de commercialiser des technologies novatrices de SE par l’entremise de la R et D multidisciplinaire et collaboratrice.

Structure du réseau

Le réseau est un partenariat stratégique entre 27 professeurs provenant de 15 universités et représentant 8 provinces, qui réunissent une expérience diversifiée et multidisciplinaire en mathématiques, et en génie électrique, mécanique et civil. Il comprend 25 partenaires représentant des fournisseurs de technologies et de services, des services publics, des associations industrielles, des organisations sans but lucratif et des organisations gouvernementales.

Le réseau est dirigé par Bala Venkatesh, professeur au Département de génie électrique et informatique et directeur des études du Centre for Urban Energy (CUE) à la Ryerson University.

Objectifs de recherche

Grâce à la collaboration entre les parties prenantes, le réseau favorise le progrès dans le SE au Canada par l’entremise de la création de systèmes électriques plus fiables, écologiques et efficaces. Il a comme objectif d’accroître la pénétration des technologies de SE canadiennes sur le marché international.

La mission et la vision du réseau visent le changement transformationnel et seront atteintes par la réalisation d’objectifs essentiels pour les parties prenantes des secteurs postsecondaire, public et privé sur une période de cinq ans, notamment :

  • générer des connaissances fondamentales en SE;
  • faciliter la commercialisation des technologies de SE;
  • former du personnel hautement qualifié (PHQ) dans le domaine du SE;
  • renforcer et améliorer les partenariats de recherche existants entre les organisations canadiennes et les chercheurs au niveau postsecondaire.

Les chercheurs du réseau travailleront à 24 projets sur des solutions de SE dans des batteries, par volant d’inertie, par air comprimé et de stockage thermique afin de créer des produits de SE pour les entreprises canadiennes et de former 240 étudiants sur une période de cinq ans.

Résultats

Les principales priorités du réseau sont les suivantes :

  • générer des connaissances fondamentales en SE;
  • faciliter la commercialisation des technologies de SE et accroître la pénétration des technologies de SE canadiennes sur le marché international;
  • former du PHQ en SE, soit un total de 240 étudiants (197 étudiants au doctorat et à la maîtrise, 12 étudiants de premier cycle et 31 stagiaires postdoctoraux);
  • renforcer et améliorer les partenariats de recherche existants entre les organisations canadiennes et les chercheurs au niveau postsecondaire.

Le réseau a été conçu pour favoriser la commercialisation des résultats de la recherche canadienne sur les technologies potentielles de SE, en collaboration avec des entreprises, des services publics et des organismes gouvernementaux, tout en formant du PHQ au profit du secteur canadien de l’énergie et de l’économie canadienne en général. Le réseau développe un ensemble de technologies et de systèmes de SE qui sont commercialisés par des entreprises canadiennes à l’aide du PHQ formé, ce qui génère de l’emploi et dynamise l’économie.

Personne‑ressource

Bala Venkatesh
Tél: 416.979.5000, poste 2232
Courriel: bala@ryerson.ca


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.