Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Citations

Ce que disent les principaux intervenants à propos de la Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG...

« Le programme du CRSNG est vraiment exceptionnel... Au Canada, de nombreuses technologies sont abandonnées en raison d'un manque de financement fédéral. Le programme INNOV comble cette lacune. » Walied Moussa, University of Alberta
« Le CRSNG nous est venu en aide à toutes les étapes et a joué un rôle primordial en appuyant les principes scientifiques de base, les compétences spécialisées et les innovations concrètes qui donnent une longueur d'avance à Integran. » Gino Palumbo, chef de la direction, Integran Technologies, Inc.
« Grâce à notre partenariat avec Jim Lim et son équipe à la UBC, nous avons plus que rétabli notre réputation. Nous sommes maintenant considérés comme des chefs de file mondiaux de la recherche sur le dégazement des granulés de bois et des normes connexes en matière de sûreté. Cela n'aurait jamais été possible sans l'aide du CRSNG. » Staffan Melin, directeur de la recherche à la Wood Pellet Association of Canada (WPAC)
« Nous avons aussi pu réduire la taille de notre granulateur, afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs. Notre dernier modèle peut être monté sur un camion, ce qui représente pour nos clients d'énormes économies en matière d'assemblage et de construction. » David McInnis, vice-président des opérations, Enersul Inc. explique les résultats d'une subvention de recherche et développement coopérative du CRSNG
« Comme ce type de technologie nécessite vraiment une expertise spécialisée et la participation d'un large éventail de disciplines, nous n'aurions sans doute pas pu la mettre au point à l'interne. La collaboration avec l'université constitue un énorme avantage. » Robert Phernambucq, ingénieur, TransCanada Pipelines Ltd.
« Nous sommes assurément en avance sur nos concurrents et c'est au projet de R et D concertée que nous le devons. Le moment était bien choisi parce que les résultats de la recherche nous ont permis de réduire nettement nos coûts de matériel tout en nous plaçant dans une position réellement avantageuse sur le plan technologique au moment où l'on sort de la récente récession. » John Persic, vice-président de la R et D, Microbonds Inc.
« Nous avons tiré parti des ressources du CRSNG pour nous amener à l'étape suivante : des béchers et des éprouvettes du laboratoire aux seaux de 20 litres de l'installation préalable au projet pilote. Sans l'appui du CRSNG, il nous aurait probablement fallu plus de temps pour commercialiser le biodiesel et les coproduits. » Zenneth Faye, dirigeant de Milligan Bio-Tech Inc.
« J'invite mes homologues de l'industrie à tirer parti des programmes annoncés aujourd'hui. Vous auriez beaucoup de mal à obtenir un meilleur rendement de votre investissement dans la R et D. Je vous encourage à communiquer avec des représentants des universités et des collèges, si ce n'est pas déjà fait, afin de cerner des domaines qui vous procureront des avantages mutuels. » Marlon Lewis, président et chef de la direction, Satlantic Inc.
« Dans le nouveau marché mondial, les entreprises canadiennes doivent demeurer à la fine pointe de l'innovation en matière de productivité afin de soutenir la concurrence. Les entreprises peuvent renforcer rapidement leur capacité en matière d'innovation en exploitant les ressources du milieu de la recherche postsecondaire. Notre participation [à un programme de partenariat du CRSNG] nous a permis de devenir le chef de file industriel de notre domaine grâce à un processus actif d'amélioration continue. »Paul Zubick, vice-président, service des contrats, Waiward Steel Fabricators Limited.
« La force exceptionnelle de la recherche postsecondaire canadienne représente un solide avantage pour les entreprises qui font de la recherche et développement. Les entreprises qui s'associent à des collèges ou à des universités obtiennent un accès privilégié à des connaissances spécialisées, à des professeurs et à des étudiants brillants, ainsi qu'à des installations de pointe. De plus, elles contribuent à préparer la prochaine génération d'ingénieurs et de techniciens. »Walter Di Bartolomeo, vice-président, Ingénierie, Pratt & Whitney Canada
« La nouvelle Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG va certainement stimuler la commercialisation. » Haig Farris, président, Fractal Capital Corporation
« Il est très encourageant de voir un organisme gouvernemental faire preuve de leadership dans un domaine essentiel à la réussite du pays. Il nous tarde de bâtir sur la relation déjà établie entre notre société, le CRSNG et le milieu postsecondaire canadien. Nous encourageons les entreprises qui ont des besoins en matière de R et D à envisager une telle relation. » Mike Irwin, directeur technique, 3M Canada
« Le CRSNG vous offre actuellement 13 programmes de partenariats avec l'industrie pour vous aider à établir des projets de recherche à court, moyen ou long terme avec les universités. Les stratégies annoncées aujourd'hui vous permettront de mieux comprendre ces programmes et d'en tirer davantage parti pour le bien de votre entreprise et des étudiants des cycles supérieurs. » David Hunter, vice-président, Engineering Academic Research Programs, SAP Business Objects (à la retraite depuis peu)
« Selon le Centre canadien de recherche Xerox, la collaboration avec le CRSNG constitue un avantage réel, surtout en ce qui a trait aux stages pour étudiants et aux bourses à incidence industrielle. Cette stratégie est un bon pas vers l'avant pour le CRSNG et permettra aux entreprises axées sur l'innovation d'avoir encore plus facilement accès aux capacités des universités. Il nous tarde de poursuivre nos travaux avec le CRSNG et nous incitons les entreprises qui ont des besoins en matière de R et D à envisager les programmes du CRSNG. » Hadi Mahabadi, vice-président, Centre canadien de recherche Xerox
« Les entreprises peuvent facilement doubler, voire même tripler leur capacité d'innovation en employant les ressources de recherche du milieu postsecondaire. Je suis très encouragé par le fait que le CRSNG a favorisé l'accès des entreprises de toutes tailles – tant les PME que les grandes – au vivier exceptionnel des talents issus des universités canadiennes, ce qui les aidera à devenir plus productives, plus compétitives et plus prospères » Pierre Lapointe, président, FPInnovations
« Le processus de consultation a permis de cerner de nombreuses façons créatives pour les entreprises et les établissements d'enseignement postsecondaire de mieux se connaître et de mieux travailler ensemble. Les approches proposées dans la Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG contribueront à faire du Canada un pays plus prospère et plus productif. » Roland Hosein, vice-président, Environnement, Santé et Sécurité, Générale électrique du Canada Inc.
« Les partenariats en R et D constituent les éléments moteurs de l'innovation. La nouvelle Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG est ce dont le Canada a besoin pour donner aux entreprises canadiennes un avantage concurrentiel dans l'économie du savoir d'aujourd'hui et pour maintenir la durabilité à long terme du secteur innovateur canadien. » Paul Lucas, président et chef de la direction, GlaxoSmithKline Inc.
« L'innovation est la clé de la prospérité au Canada, et l'établissement de relations productives entre les universités et l'industrie est essentielle pour lui permettre d'atteindre son plein potentiel. Les membres du Conseil canadien des doyens d'ingénierie et des sciences appliquées félicitent le CRSNG d'avoir fait preuve du discernement et du leadership nécessaires afin de créer de nouveaux programmes et outils qui concrétiseront cet objectif. »  Claude Laguë, Elizabeth Cannon, J. Allen Stewart, David Coleman, Cristina Amon, Graham T. Reader, Anthony Vannelli, membres comité de direction du Conseil canadien des doyens d'ingénierie et des sciences appliquées
« Cette stratégie trace la voie qui permettra à un plus grand nombre de PME de hisser leurs innovations à l'avant-scène mondiale et de rehausser le bien-être économique du Canada. »  W.A. Sam Shaw, président et chef de la direction, Northern Alberta Institute of Technology
« Nous avons la chance d'avoir l'un des systèmes de recherche universitaire les plus avancés de la planète. Le renforcement des partenariats en R et D avec les établissements d'enseignement postsecondaire du Canada donnera aux entreprises canadiennes l'avantage concurrentiel dont elles ont besoin pour exceller dans l'économie mondiale d'aujourd'hui. » Tom Traves, recteur, Dalhousie University
« Grâce à sa nouvelle Stratégie en matière de partenariats et d'innovation (SPI), le CRSNG fait un grand pas vers l'avant afin de favoriser et de faciliter de nouveaux types de partenariats, surtout entre les universités et les PME canadiennes dont le potentiel demeure dans une grande partie inexploité. En aidant à supprimer bon nombre des obstacles qui empêchaient auparavant d'établir des relations productives, la SPI fournit les moyens, l'appui et l'accès qui permettront aux universités et à l'industrie de rassembler des talents, des compétences et des idées complémentaires, quoique différents, dans le cadre d'un effort concerté visant à établir une économie axée sur l'innovation beaucoup plus concurrentielle et productive au Canada. » Indira Samarasekera, rectrice, University of Alberta
« Encore une fois, je vous félicite de la direction remarquable que vous prenez au CRSNG. » Heather Munroe-Blum, principale, Université McGill
« C'est avec plaisir qu'au nom de l'Université Laval, j'appuie le projet de plan stratégique du CRSNG intitulé : Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG - Connexion, Collaboration, Prospérité.  En effet les stratégies proposées à court et moyen terme sont fort intéressantes et permettront sans nul doute de renforcer les liens entre l'industrie et la recherche universitaire. » Denis Brière, recteur, Université Laval
« La philosophie qui sous-tend la Stratégie en matière de partenariats et d'innovation est pragmatique et cadre bien avec celle de la Ryerson University. » Sheldon Levy, recteur, Ryerson University
« Nous avons hâte à l'annonce de cette initiative importante et de pouvoir l'appuyer. Nous travaillons beaucoup avec l'industrie locale et cette gamme de programmes nous aidera énormément. Il nous tarde d'annoncer les réussites de la University of Northern British Columbia qui en découleront. » George Iwama, recteur et vice-chancelier, University of Northern British Columbia
« La Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG promet d'être progressive et de s'avérer un catalyseur positif du changement, lequel permettra d'exploiter pleinement le potentiel du Canada en matière d'innovation. » Rose Goldstein, vice-rectrice à la recherche, University of Calgary
« Le plan directeur joue un rôle important afin de dynamiser davantage les investissements de sorte à transférer l'investissement considérable du gouvernement du Canada dans la R et D universitaire. Nous apprécions tout particulièrement les approches préventives recommandées dans le rapport, l'inclusion des coûts de gestion de projet à titre de dépenses admissibles, la volonté de donner des réponses plus opportunes aux projets prêts à démarrer, l'intérêt à mener de plus grands projets et l'objectif visant à doubler, au cours des cinq prochaines années, le nombre d'entreprises qui collaborent avec des universités dans le cadre des programmes de partenariats du CRSNG. » David Johnston, recteur, University of Waterloo
« L'appui du CRSNG a aidé à favoriser un environnement de recherche prospère à la University of British Columbia. Nos partenariats avec l'industrie, appuyés par le CRSNG, ont joué un rôle clé afin de mobiliser ces connaissances au-delà de l'université et de les adapter pour qu'elles soient utiles à la société. À l'échelle nationale, le CRSNG est bien placé pour promouvoir une communication plus vaste entre l'industrie et les chercheurs des établissements d'enseignement postsecondaire de l'ensemble du pays. La nouvelle Stratégie en matière de partenariats et d'innovation semble offrir une orientation stratégique essentielle pour favoriser et maintenir ces relations importantes. » John Hepburn, vice-recteur à la recherche et aux affaires internationales, The University of British Columbia
« J'ai enfin eu le temps de prendre connaissance de la nouvelle Stratégie en matière de partenariats et d'innovation du CRSNG. J'y ai trouvé à terme tous les maillons qui vont permettre à la chaîne de création de valeur d'agir en continu entre nos établissements et les partenaires industriels. Votre stratégie d'implantation permettra sans doute de donner des résultats à court terme, mais il me semble impérieux que le gouvernement vous consente les ressources pour sa pleine implantation sans compromettre les activités en amont qui sont très bien soutenues par le Conseil. » Michel Belley, recteur, Université du Québec à Chicoutimi
« L'ETS croit que les ponts durables que le CRSNG jette entre la recherche universitaire et le secteur privé permettront d'établir une synergie importante entre ces acteurs au bénéfice du Canada et de ces citoyens. » Yves Beauchamp, directeur général, Université du Québec – École de technologie supérieure
« Cette stratégie constitue un pas audacieux pour prendre des idées nouvelles qui découlent de la recherche et les mettre en pratique dans le monde réel. » Katherine Schultz, vice-rectrice à la recherche et développement, University of Prince Edward Island
« Nous sommes enthousiasmés par le rôle que joueront les bureaux régionaux du CRSNG dans cette stratégie. En tant que facilitateurs de l'établissement de partenariats entre les chercheurs et l'industrie, ils jouent un rôle inestimable du fait qu'ils forgent de véritables liens dans notre domaine, et bien au-delà. Cela assure que même les petites et moyennes entreprises du Canada atlantique pourront avoir accès à des compétences universitaires afin d'obtenir des résultats dans le monde réel. » Juergen Krause, professeur agrégé, UPEI School of Business, et expert-conseil, Three Oaks Innovations Inc.

Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.